mercredi 1 mai 2013

2012-05-23 Madame la ministre des sports : le changement c'est maintenant !

Bravo Madame la ministre des sports pour votre parcours et pour votre nomination.Une nomination qui ne doit rien au hasard. "Tantôt on prend un sportif de haut niveau qui a un goût pour la politique, tantôt on prend une personnalité politique qui aime le sport (...) Pour ma part, je préfèrerais plutôt une personnalité politique qui aime et vit le sport, car je considère qu'être ministre d'un gouvernement suppose avoir une connaissance de la vie politique et administrative". C'est en ces termes que François Hollande esquissait sa vision du ministre des Sports lors de l'entre-deux tour face aux journalistes de "L'Equipe", le 28 avril. Vous êtes la parfaite synthèse de ce qu'on attend d'une ministre des sports : élue locale, parlementaire, médecin du sport, ancienne sportive, .. pour autant la tache s'annonce rude.
Certes le budget est restreint et d'ailleurs aucun engagement n'a été pris pour l'augmenter. Pour ce qui nous concerne, on pense depuis longtemps que la gouvernance du sport doit être pensée à moyen public constant.
La tache s'annonce rude car les 30 propositions faites par le candidat Hollande sont ambitieuses mais aussi très consensuelles (on peut difficilement être contre toutes ces propositions et c'est compréhensible en campagne électorale). Pour autant elles n'abordent qu'en partie à notre avis les réformes nécessaires à la gouvernance du sport.
Parmi les sujets qui nous préoccupent et que nous souhaiterions voir inscrits sur votre agenda politique dont nous faisons bien évidemment l'hypothèse qu'il se programme sur 5 ans :
- la place du sport professionnel, ses relations avec les collectivités territoriales, ses relations avec les fédérations sportives, ses relations avec les financeurs.
- la conception le financement et l'exploitation des équipements sportifs sujet qui va au-delà d'un schéma de cohérence des équipements sportifs (Lancé par le précédent gouvernement ) ou un plan pluri annuel des équipements (mesure n° 11 du candidat Hollande)
- L'aménagement du territoire sportif et plus particulièrement des calendriers sportifs sur le territoire. On ne peut plus accepter que les subventions passent dans l'essence, et que des poussins ou des benjamins passent 7 à 8 heures le WE en déplacement, ça n'a aucun sens, il faut totalement revoir les calendriers et les territoires sportifs
- Le financement du sport qu'il s'agisse du financement public, privé, collectif ou individuel. Faut il inciter les fédérations à pratiquer la discrimination tarifaire, faut il faire payer les équipements publics aux associations, faut il obliger les clubs professionnels à payer le vrai prix des enceintes sportives ?
- L'accés à la pratique sportive. Sur ce point nous souhaitons que l'engagement 9 du candidat Hollande relatif au développement de la prescription du sport par les professionnels de la santé se concrétise rapidement.
- La réforme de tout le dispositif de formation et la fin de cette concurrence néfaste entre le ministère des sports et les STAPS. Néfaste car nous pensons que le système de formation est tellement illisible qu'il est nuisible à l'emploi.
- La place du sport dans les lois de décentralisation et la reconnaissance du sport d'intérêt communautaire comme une compétence obligatoire des EPCI.
Voici quelques sujets moins consensuels que les 30 propositions du candidat Hollande mais de nature à créer à véritable changement. Nous restons à votre disposition pour en discuter Madame la Ministre.
http://www.acteursdusport.fr/uploads/Newsletters/newsletter-SPO_358_1337745255.html

Aucun commentaire:

Publier un commentaire